écoutes de l’Élysée… « tonton » pourquoi tu tousses ?

Déjà il faut savoir que la loi sur les écoutes est « scélérate », sous les prétextes de « sécurité nationale » ou « prévention de la criminalité », que ne peut-on mettre ? Nous sommes donc en république bananière ou tout est permis

par exemple sous « mitté » on y trouve du beau monde surtout chez les gendarmes.

Le procès de l’affaire s’est ouvert le 15 novembre 2004 devant la 16e chambre du tribunal correctionnel de Paris.

Les douze personnes ci-dessous ont été inculpées.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_%C3%A9coutes_de_l%27%C3%89lys%C3%A9e

Leave a Reply

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Aller à la barre d’outils