François MITTERAND, « le prince des tourneurs de veste »

Appauvri tous les jours par giscard et ses dévaluations, j’ai été trop con de voter pour mitterand en 82 ! cocufié comme tout le monde parce que je ne savais pas qui il était, hélas wikipedia n’existait pas à l’époque.

Parti de l’extreme droite il est passé partout pour finir « socialiste » tueur du « communisme ».

D’abord l’extrème droite…:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Mitterrand_et_l’extr%C3%AAme_droite

images-5images-4images-3

 http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Cagoule

puis ministre collabo… décoré en 43 ! puis resistant… quand le vent tourne

« il ne fait pas mystère de son admiration pour le Maréchal Pétain. Il écrit ainsi à sa sœur, le 13 mars 1942 : « j’ai vu le maréchal au théâtre […] il est magnifique d’allure, son visage est celui d’une statue de marbre. » »

« Le candidat à la francisque devait avoir 2 parrains, « présenter des garanties morales incontestées et remplir deux des conditions ci-après : avant la guerre, avoir pratiqué une action politique nationale et sociale, et conforme aux principes de la Révolution nationale : manifester depuis la guerre un attachement actif à l’œuvre et à la personne du maréchal : avoir de brillants états de services militaires ou civiques ». Il devait prêter ce serment : « Je fais don de ma personne au Maréchal Pétain comme il a fait don de la sienne à la France. Je m’engage à servir ses disciplines et à rester fidèle à sa personne et à son œuvre. « 

« C’est lui, Gabriel Jeantet, qui, avec Simon Arbellot, autre membre de la Cagoule, parrainera Mitterrand pour lui faire obtenir la francisque, décoration créée par Pétain et très recherchée par les collabos,. »

http://www.liberation.fr/france/1996/04/30/mitterrand-fut-marechaliste-et-resistant_167432

francisque

et juste pour rigoler, ça pue aussi chez les bourges … un autre décoré…le monde est très petit   Edmond Giscard d’Estaing

 puis le guillotineur…

mitte2 mitte3

marrant d’être plus tard l’abolitionniste de la peine de mort… Quand je vous dit qu’il retourne sa veste plus vite que son ombre !

Contrairement à ce qu’on a pu croire, ces premiers condamnés à mort exécutés de la guerre d’Algérie ne sont pas des poseurs de bombe. Ils ont participé à l’insurrection, mais souvent sans commettre de meurtre. L’un des deux premiers auxquels on a coupé la tête, Abdelkader Ferradj, était un musulman qui avait tenté de mettre le feu à une meule de foin !

http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/emmanuel-berretta/francois-mitterrand-un-guillotineur-en-algerie-04-11-2010-1258175_52.php

et le faux attentat, il aurait dû a jamais être rayé des politiques…

http://destins.notrejournal.info/MITTERRAND-OCTOBRE-1959-Le-FAUX

puis le pognon :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Mitterrand le pognon http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Pechiney-Triangle

http://www.telesatellite.com/actu/18292-andre-rousselet-proche-parmi-les-proches-de-ancien-president-francois.html

et des morts bizarres:

Pierre Bérégovoy, « suicide bête n°1 sous Mitterand »

http://tropctrop.eu/?p=221 

François de Grossouvre, « suicide bête n°2 sous Mitterand »

http://tropctrop.eu/?p=216

 

Jean-Edern Hallier : un accident bête, en vélo.

Écrivain pamphlétaire et habitué des coups d’éclats médiatiques, Jean-Edern Hallier s’est montré particulièrement féroce envers le pouvoir socialiste et François Mitterrand — dont il fut un temps proche — en menaçant de révéler l’existence de sa fille cachée, Mazarine Pingeot, son passé lié au Maréchal Pétain et son cancer, dans un pamphlet, L’Honneur perdu de François Mitterrand, qu’il mettra plusieurs années à publier. Cette hostilité aurait eu pour origine des promesses non tenues (présidence d’une chaîne de télévision ou ambassade).

Le pamphlétaire, alors en villégiature à Deauville (Normandy Barrière), meurt le matin du 12 janvier 1997 peu avant 8 h du matin, alors qu’il circule à vélo (bien qu’à moitié aveugle), sans que personne n’ait été témoin de l’accident. Peu de temps après la découverte du corps, il a été constaté que le coffre-fort de sa chambre d’hôtel — qui contenait des photocopies de documents concernant François Mitterrand et Roland Dumas — avait été vidé. Son appartement parisien avait également fait l’objet d’une visite semblable. Il devait déjeuner quelques heures plus tard avec le journaliste Karl Zéro, qui fut d’ailleurs appelé pour l’identification du cadavre.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Edern_Hallier

 

et pour le fun, devinettes très méchantes dignes des devinettes politiques russes de années 80:

-pourquoi Mitterand est enterré à Jarnac ? …. parce qu’il n’y a pas de patelin qui se nomme « Jencule »…

-et pourquoi les roses ne poussent pas sur sa tombe…. on a enterré le fumier trop bas

Leave a Reply

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Aller à la barre d’outils