paillotes corses… après St trop « les gendarmes à Ajaccio »

tout à l’honneur de la gendarmerie… Il est un devoir de savoir désobéir dans certaines circonstances.

images

L’enquête démontrera l’implication de plusieurs gendarmes dans l’incendie, ayant obéi sur ordre de leur hiérarchie et du préfet de Corse, Bernard Bonnet, en dehors de tout cadre légal.

droite, gauche: même combat !

Le Premier ministre Lionel Jospin aurait déclaré devant les députés à l’Assemblée « c’est une affaire de l’État, mais pas une affaire d’État ! »

Le Président Jacques Chirac demande au gouvernement que « les faits soient éclaircis et les responsabilités établies ».

 

http://www.senat.fr/rap/l99-069/l99-06914.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_paillotes

http://www.liberation.fr/evenement/1999/05/07/le-lieutenant-colonel-cavallier-charge-son-superieur-le-colonel-mazeres-denonce-pour-un-autre-feu-de_272299

et la réponse de la grande muette :

 

http://www.leparisien.fr/faits-divers/la-gendarmerie-blanchit-les-officiers-incendiaires-14-07-2001-2002300492.php#xtref=https%3A%2F%2Fwww.google.fr%2F

 

et le bonnet d’ane:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Bonnet

Leave a Reply

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Aller à la barre d’outils