Adaptation

Il y a longtemps on m’a appris le père Piaget, un suisse. Pas celui qui fait des montres pour sarko et julien dray, non le biologiste. Tous les pédagos en font leur fond de commerce, surtout ceux qui enseignent dans les petites classes et les maternelles.

imgres - copie 29J’ai retenu (?) sa théorie de l’adaptation :

L’adaptation est obligatoire sinon l’individu est appelé irrémédiablement à disparaitre. Elle peut se faire par:

 – assimilation:

c’est le milieu qui oblige l’individu à se modifier; Par exemple pour lutter contre le froid beaucoup d’animaux prennent un pelage d’hiver plus dense. S’il est suffisant pour le froid ambiant ils survivent, ils se sont adaptés . Sinon, perdu, ils meurent de froid

 – accommodation:

l’individu modifie le milieu. L’homme lui n’est pas  génétiquement programmé pour changer son pelage. Sa seule solution est de modifier le mileu en utilisant des vêtements appropriés ou l’utilisation plus ou moins évoluée du feu et des calories. Le sdf qui meurt de froid n’avait pas les vêtements suffisants pour s’adapter.

ça marche aussi  pour le comportement, les relations sociales… Tout

assimilation : des enfoirés d’integristes flingues par idéologie religieuse de merde

accommodation : je me fous en colère contre ces enfoirés d’integristes et j’écris plein de trucs

Vous me voyez arriver avec mes gros sabots ?

Manifestement le problème de nos petits français déviants terroristes est un probléme d’adaptation.  Pour que leur idée survive, car pour eux c’était rapé dès le début, ils n’ont trouvé que la solution de l’accommodation. Loupé le milieu était le plus fort. Comment se fait-t’il que leur éducation ait été si nulle qu’ils n’aient pas accepté la moindre assimilation ? Dans ce cas là cette assimilation s’appelle  l’intégration.

Les fréres kouachi

http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/01/10/des-pionniers-du-djihadisme-francais_4553301_3224.html

A l’époque, les deux frères, Français de parents d’origine algérienne et orphelins de père, ont été placés par les services sociaux parisiens au centre des Monédières, à Treignac en Corrèze, une maison d’enfants à caractère social (MECS) qui appartient à la fondation Claude-Pompidou. Ils ont 12 et 14 ans en 1994, quand ils arrivent dans le centre. Leur mère, malade, ne peut s’occuper d’eux. Elle meurt en 1995. Ils resteront dans l’établissement pendant 6 ans, jusqu’en 2000.

«Dans ce petit collège rural de Treignac, ils étaient dans un environnement scolairement serein. Ça fait froid dans le dos. L’école n’est pas responsable des trajectoires individuelles»

ce dernier paragraphe vient d’un prof représentant du Syndicat national des lycées et collèges (Snalc) en Corrèze. De la tribu des responsables panou-panou.

Putain la Corrèze !  Vous voyez le chat noir qui leur a porté la poisse.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/01/13/01016-20150113ARTFIG00293-au-college-de-treignac-en-correze-les-freres-kouachi-etaient-des-eleves-normaux.php

Et avant 14 ans ? Le milieu familial ?

Pas beaucoup d’infomations, C’est peut être faire un proces d’intention de dire que probablement comme beaucoup de pommés , le père ne bossait pas, la mère ne parlait  pas le français, les gamins font leurs humanités dans la rue et découvrent très jeunes les dealers, les voyous, les incivilités.

et après ?

Là le milieu contrairement à l’éducation nationale est très très accodommant:

Farid Benyettou, le référent religieux: c’est lui —->http://wp.me/p5244i-Mh

images - copie 13Benyettou officie dans plusieurs foyers d’insertion de l’arrondissement, rue David-d’Angers ou rue de l’Argonne. Pour impressionner ses jeunes disciples, près d’une cinquantaine, il se targue de liens présentés comme prestigieux dans ce petit milieu. Son beau-frère, Youcef Zemmouri, est très proche d’une figure du terrorisme islamiste, Boualem Bensaïd, l’un des organisateurs de la vague d’attentats meurtriers de 1995 en France qui fit huit morts et près de deux cents blessés.

et ces bons principes :

« Farid m’a parlé des 70 vierges et d’une grande maison au paradis. Il s’agissait de mourir aux combats ou de se suicider. »

Puis Djamel Beghal, encore un super prof.


imgres - copie 28Quand il intègre la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, il se découvre un nouveau père spirituel, Djamel Beghal, et un nouveau frère, Amedy Coulibaly. Beghal purge une peine de dix années de prison pour un projet d’attentat fomenté, en 2001, contre l’ambassade des États-Unis à Paris.

Finalement c’est le mileu ( l’etat français) qui les a accommodés avec le GIGN. Il est particulièrement difficile de s’adapter avec 20 balles dum-dum dans le buffet.

Sponsor:

Voici la sombre merde qui a sponsorisé tout ça : Al quaïda yemen

Dans le temps on empoisonnait les renards car on leur faisait le procès d’éventuellement attraper la rage.

Eux il l’ont déjà. Il n’y a pas un petit drone dans le coin ?

http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20150114triba4cf4dfa3/charlie-hebdo-l-attentat-est-revendique-par-al-qaida-au-yemen.html

http://www.huffingtonpost.fr/2015/01/14/al-qaida-au-yemen-aqpa-peninsule-arabique-branche_n_6468620.html

 

Leave a Reply

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Aller à la barre d’outils