La vache qui pète

imgres - copie 33On nous dit que les vaches sont des enfoirées qui pètent du méthane en foutant en l’air notre éco-systeme. Heureusement elles n’ont pas de diesel !

Voilà un article qui sort du gnangnan branleur écolo habituel. En plus il est « vachement » logique. Il ne cause pas du mèthane mais du CO2. Les vaches en rejettent aussi, comme nous en respirant. En plus ce suisse a une gueule merveilleuse.

La concentration de CO2 – qui est soit dit en passant un gaz vital et non pas un poison – dans l’atmosphère est négligeable. Il y en a un peu moins de 0,5‰ dans l’atmosphère, et au maximum 5% de cette quantité est imputable à l’homme. Pour un million de molécules d’air, il y a seulement 20 molécules de CO2 produites par l’homme. Et chaque année, notre industrialisation rajoute 4 molécules de CO2 pour chaque million de molécules d’air, mais la moitié est absorbée par les océans et les plantes. Et on veut nous faire croire que cette infime proportion due à l’homme est une catastrophe ? J’ai beaucoup de peine à le croire (rires).

C’est aussi une manipulation intellectuelle de parler de CO2 en tonnes plutôt qu’en proportion. Des tonnes, ça impressionne, mais rappelons que l’atmosphère pèse 5 000 000 000 000 000 tonnes !

http://echelledejacob.blogspot.fr/2014/11/cest-de-larrogance-de-croire-quen.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed:+LchelleDeJacob+(L%27%C3%89chelle+de+Jacob)

 

Leave a Reply

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Aller à la barre d’outils