Une histoire de fric

Dites moi que je rêve… Pas possible de monter un scénario pareil et être crédible…vive le fric

Anne-Atomic-webOlivier Fric, homme d’affaires et époux d’Anne Lauvergeon… une petite bite qui en profite pour s’en mettre plein la gueule…

Ancienne « sherpa » du président François Mitterrand, Anne Lauvergeon est nommée en 1999 à la tête de la Cogema, qu’elle transforme après la fusion avec Framatome en groupe nucléaire public, sous le nom d’Areva, dont elle préside le directoire de 2001 à2011. Elle est nommée, par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, à la tête d’une « commission sur l’innovation » en.

http://www.metronews.fr/info/uramin-retour-sur-un-fiasco-industriel-a-3-milliards-d-euros/mpcD!jGASkLpW1lpiE/

`Entremetteur ou maquereau ?

La mise en examen d’Olivier Fric vient aujourd’hui renforcer toutes nos informations. Au-delà du délit d’initiés, c’est son rôle et ses liens avec certains anciens responsables d’Areva qui posent désormais question. Plusieurs salariés de l’entreprise interrogés par les policiers dans le cadre de l’enquête Uramin ont raconté les immixtions régulières du mari d’Anne Lauvergeon dans les affaires de l’entreprise. «Mon client n’a jamais travaillé chez Areva ni pour Areva», a de nouveau tonné son avocat. Plusieurs éléments semblent pourtant démontrer le contraire, comme son rôle lors de la construction d’une usine de dessalement d’eau sur le site de Trekkopje, en Namibie. Le contrat passé par Areva a été décroché en 2008 par la société namibienne UAG, qui a aussitôt recruté Olivier Fric comme consultant. Un mélange des genres classique pour celui qui avait pris l’habitude de s’inviter au siège du groupe et de transmettre à sa femme des CV pour les postes à pourvoir les plus sensibles. C’est lui, notamment, qui jouera les entremetteurs pour Daniel Wouters, banquier belge propulsé en 2006 directeur de développement de la division Mines d’Areva. La connexion avec Olivier Fric s’est faite par l’intermédiaire d’une vieille connaissance des deux hommes, un certain Patrick G. Personnage clef de l’affaire, Wouters était en première ligne dans l’opération de rachat d’Uramin. Les juges le soupçonnent aujourd’hui d’avoir sciemment dissimulé des informations cruciales à l’Etat actionnaire lors de l’acquisition.

Les axes stratégiques suivis par Anne Lauvergeon à la tête d’Areva et son manque d’écoute sont critiqués et expliquent une large part des difficultés actuelles du groupe. Parmi les reproches qui lui sont adressés se trouvent la gestion du départ de Siemens, l’un des actionnaires principaux d’Areva, le positionnement haut de gamme de l’entreprise, l’échec de la vente de quatre réacteurs nucléaires à Abou Dabi18, mais surtout les choix hasardeux de maîtrise d’œuvre et la faiblesse juridique du contrat signé en 2003 pour la réalisation clés en main du premier réacteur EPR, tête de série vendue à l’électricien finlandais TVO à un prix ferme et dont le surcoût (de l’ordre de 4 milliards d’euros dont une partie est liée aux six ans de retard sur le chantier d’Olkiluoto) a du être largement provisionné par AREVA.

D’après le document de référence 2010 d’Areva, disponible sur le site internet du groupe nucléaire (PDF, p.173), Anne Lauvergeon a perçu 1,070 million d’euros en 2010 (918.000 euros en 2008 et 925.666 en 2009).
Cette rémunération comprend une part fixe de 564.960 euros, une part variable de 312.620 euros, correspondant à 56% du fixe (alors que les statuts de la société prévoient que le variable peut monter jusqu’à 100% du fixe), une prime exceptionnelle de 188.316 euros et une voiture de fonction estimée à 4.140 euros. La prime -quatre mois de salaire fixe- est la récompense de « la parfaite mise en œuvre de la cession de la filiale T&D ».
Le document précise qu’il « n’existe chez AREVA aucun système d’attribution d’actions de performance, d’attribution d’option de souscription ou d’achat d’actions ». La partie fixe du salaire est revalorisée chaque année en tenant compte de l’inflation.

http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2016/03/30/areva-uramin-l-epoux-d-anne-lauvergeon-mis-en-examen-pour-delit-d-initie-et-blanchiment_4892274_1653578.html

http://www.ouest-france.fr/economie/rachat-duramin-le-mari-danne-lauvergeon-olivier-fric-mis-en-examen-pour-delit-dinitie-4130977

http://www.leparisien.fr/economie/anne-lauvergeon-coupable-ideale-dans-l-affaire-areva-30-03-2016-5672635.php

http://www.ladepeche.fr/article/2016/03/31/2315308-uramin-mari-anne-lauvergeon-mis-examen-delit-initie.html

vf_anne_lauvergeon_olivier_fric_9798.jpeg_north_600x_whiteUn beau couple d’enfoirculés…

Bien sûr cette pétasse socialo-copine , gestionnaire de mes nouilles et surpayée, ne faisait que se faire sauter… pour le reste elle ne savait pas. C’est beau l’amour… même pour le fric ?

On s’étonne que la CGT fasse des vapeurs

Leave a Reply