Ach la guerre, gross malheur

L’histoire se répète ?

Le Zyklon (en allemand : cyclone) fut breveté et produit durant la Première Guerre mondiale par TASCH (Technischer Ausschuss für Schädlingsbekämpfung, ou Comité technique de lutte contre les ravageurs) comme agent contre les poux, et autres ravageurs de récoltes. À partir de TASCH fut créée Degesch, qui joua un rôle important dans la fabrication du Zyklon B durant la Seconde Guerre mondiale.

De nombreuses firmes allemandes avaient des intérêts dans Degesch mais, finalement, ils les vendirent au géant Degussa au début des années 1920. Degussa développa à partir de 1922 le procédé de fabrication du Zyklon B en cristaux, celui qui fut utilisé durant la Seconde Guerre mondiale. Pour trouver des capitaux, Degussa vendit une partie de son contrôle sur Degesch à IG Farben (fondée par rapprochement concerté des sociétés chimiques BASF, BAYER et AGFA) en 1930, chacune des sociétés possédant 42,5 % du capital, le reste étant détenu par la Th. Goldschmidt AG de Essen.

Durant la Seconde Guerre mondiale, les nazis l’ont utilisé principalement pour la désinfection mais aussi dans les chambres à gaz des centres d’extermination : les premiers essais homicides ont été effectués dans le bloc d’Auschwitz sur des prisonniers de guerre soviétiques1. Mais la plupart des victimes du Zyklon B ont été les Juifs et Tziganes d’Europe assassinés durant la Seconde Guerre mondiale.

Et bien coucou revoilà Bayer qui pointe son nez vers les super-pesticides en rachetant Monsanto. Bien sûr il n’y a plus de camp de concentration ( encore que Guantanamo…)  ni d’extermination (la Corée du nord reste candidate) , mais l’épandage de ces saloperies exterminent beaucoup d’espèces , les abeilles en premier. Pour nous c’est bientôt, les paysans pollueurs commencent déjà a payer cash en cancer l’épandage de ces merdes toxiques.

79307464_o

Roundup est le nom commercial (nom de marque) d’un herbicide produit par la compagnie américaine Monsanto et commercialisé depuis 1975. Il est utilisé en épandage et peut l’être en pulvérisateur manuel. C’est un herbicide non sélectif, d’où le qualificatif d’« herbicide total », dont la substance active (herbicide) est le glyphosate.

C’est un produit toxique, irritant et écotoxique et cancérogène probable. En France, une interdiction de la vente libre aux particuliers de ce produit est à l’étude.

Son usage massif par les agriculteurs depuis la fin des années 1990 (c’était alors l’herbicide le plus vendu au monde) a conduit à l’apparition de mauvaises herbes résistantes au glyphosate.

Bienvenue au club des intoxiqués.

Et vous marrez pas de leur slogan ; BAYER, science for a better life

http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/bayer-monsanto-les-autorites-de-la-concurrence-peuvent-elle-saper-la-fusion_1830791.html

Ne comptons pas sur nos députés européens pour contrôler voire refuser la fusion, ils sont bien trop pris à compter le pognon que leur allonge les lobbies.

 

Leave a Reply

Aller à la barre d’outils