Abusée…libérée…

L’ancien ministre de l’Économie, des Finances et du Travail (2007-2011) avait comparu, tout au long de la semaine précédente, pour des «négligences» ayant permis un détournement de fonds publics de 403 millions d’euros dans le cadre d’un arbitrage truqué mis en œuvre pour mettre un terme à neuf procédures judiciaires ouvertes depuis 1993 sur fond de dossier Tapie-Adidas.

La Cour de justice de la République estime que l’ancienne ministre de l’Économie a été négligente en n’ordonnant pas de recours dans l’affaire de l’arbitrage Tapie-Adidas.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/12/19/01016-20161219ARTFIG00147-affaire-tapie-christine-lagarde-declaree-coupable-mais-dispensee-de-peine.php

La meilleure : la madone internationale du fric a réussi à passer à travers les gouttes. Elle est coupable de s’être laissée abuser « sur le tapie », niquée jusqu’a la garde, négligée comme une souillon, mais n’est pas responsable.

ON va pas faire un plat pour 400 patates.  

Et cerise sur le gâteau;

« Sa personnalité et sa réputation nationale et internationale doivent être également prises en compte en sa faveur. (…) Il convient de prononcer une dispense de peine à l’égard de Mme Lagarde, sans mention de la décision au casier judiciaire» conclut l’arrêt »

 

La Cour de justice de la République s’honore d’une décision inique au motif que si la lagarde est responsable il va falloir une grosse charrette pour caser tous les voyous du même acabit. Elle n’a pas que ça à faire cette cour d’injustice de la république bananière.

http://www.politis.fr/articles/2016/12/proces-lagarde-la-culpabilite-version-business-class-36034/

http://www.europe1.fr/societe/condamnation-de-christine-lagarde-cette-decision-est-difficilement-comprehensible-2932598

http://www.20minutes.fr/high-tech/1984819-20161221-arbitrage-tapie-pres-120000-signatures-reclamer-nouveau-proces-christine-lagarde

Notre bon JEAN DE LAFONTAINE le disait déjà dans les animaux malades de la peste ;

Selon que vous serez puissant ou misérable, 
Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir

Un mal qui répand la terreur, 
Mal que le Ciel en sa fureur 
Inventa pour punir les crimes de la terre, 
La Peste (puisqu’il faut l’appeler par son nom) 
Capable d’enrichir en un jour l’Achéron, 
Faisait aux animaux la guerre. 
Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés : 
On n’en voyait point d’occupés 
A chercher le soutien d’une mourante vie ; 
Nul mets n’excitait leur envie ; 
Ni Loups ni Renards n’épiaient 
La douce et l’innocente proie. 
Les Tourterelles se fuyaient : 
Plus d’amour, partant plus de joie. 
Le Lion tint conseil, et dit : Mes chers amis, 
Je crois que le Ciel a permis 
Pour nos péchés cette infortune ; 
Que le plus coupable de nous 
Se sacrifie aux traits du céleste courroux, 
Peut-être il obtiendra la guérison commune. 
L’histoire nous apprend qu’en de tels accidents 
On fait de pareils dévouements : 
Ne nous flattons donc point ; voyons sans indulgence 
L’état de notre conscience. 
Pour moi, satisfaisant mes appétits gloutons 
J’ai dévoré force moutons. 
Que m’avaient-ils fait ? Nulle offense : 
Même il m’est arrivé quelquefois de manger 
Le Berger. 
Je me dévouerai donc, s’il le faut ; mais je pense 
Qu’il est bon que chacun s’accuse ainsi que moi : 
Car on doit souhaiter selon toute justice 
Que le plus coupable périsse. 
– Sire, dit le Renard, vous êtes trop bon Roi ; 
Vos scrupules font voir trop de délicatesse ; 
Et bien, manger moutons, canaille, sotte espèce, 
Est-ce un péché ? Non, non. Vous leur fîtes Seigneur 
En les croquant beaucoup d’honneur. 
Et quant au Berger l’on peut dire 
Qu’il était digne de tous maux, 
Etant de ces gens-là qui sur les animaux 
Se font un chimérique empire. 
Ainsi dit le Renard, et flatteurs d’applaudir. 
On n’osa trop approfondir 
Du Tigre, ni de l’Ours, ni des autres puissances, 
Les moins pardonnables offenses. 
Tous les gens querelleurs, jusqu’aux simples mâtins, 
Au dire de chacun, étaient de petits saints. 
L’Ane vint à son tour et dit : J’ai souvenance 
Qu’en un pré de Moines passant, 
La faim, l’occasion, l’herbe tendre, et je pense 
Quelque diable aussi me poussant, 
Je tondis de ce pré la largeur de ma langue. 
Je n’en avais nul droit, puisqu’il faut parler net. 
A ces mots on cria haro sur le baudet. 
Un Loup quelque peu clerc prouva par sa harangue 
Qu’il fallait dévouer ce maudit animal, 
Ce pelé, ce galeux, d’où venait tout leur mal. 
Sa peccadille fut jugée un cas pendable. 
Manger l’herbe d’autrui ! quel crime abominable ! 
Rien que la mort n’était capable 
D’expier son forfait : on le lui fit bien voir. 
Selon que vous serez puissant ou misérable, 
Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.

 QUI sont les membres de cet honorable cour ?

Membres de la formation de jugement élus par la Cour de cassation22
Nom Qualité
Martine Ract Madoux président
juge titulaire
Gilles Straehli juge titulaire
Nicole Burkel juge titulaire
Danièle Caron président suppléant
juge suppléant
Didier Beauvais juge suppléant
Jeannine Depommier juge suppléant
Membres de la formation de jugement élus par l’Assemblée Nationale22
Nom Qualité
Dominique Raimbourg juge titulaire
Françoise Descamps-Crosnier juge suppléant
Marie-Françoise Bechtel juge titulaire
Philippe Bies juge suppléant
Jean-Yves Le Bouillonnec juge titulaire
Jean-Yves Caullet juge suppléant
Nathalie Nieson juge titulaire
Valérie Corre juge suppléant
Jean-Luc Warsmann juge titulaire
Pierre Morel-A-L’Huissier juge suppléant
Philippe Houillon juge titulaire
Francis Hillmeyer juge suppléant
Membres de la formation de jugement élus par le Sénat22
Nom Qualité
François-Noël Buffet juge titulaire
Catherine Troendle juge suppléant
Yves Détraigne juge titulaire
Jacqueline Gourault juge suppléant
Josette Durrieu juge titulaire
Alain Anziani juge suppléant
Bariza Khiari juge titulaire
Jean-Pierre Sueur juge suppléant
François Pillet juge titulaire
Catherine Di Folco juge suppléant
Bernard Saugey juge titulaire
Alain Fouché juge suppléant
Membres de la formation d’instruction élus par la Cour de cassation22
Nom Qualité
Claude Nocquet président
membre titulaire
Jean-Pierre Zanoto membre titulaire
Janine Drai membre titulaire
Claude Bellenger président suppléant
membre suppléant
Ingrid Andrich membre suppléant
Pierre Moreau membre suppléant

Leave a Reply

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Aller à la barre d’outils