Le principe de Peter

Le principe de Peter propose de décrire les évolutions de carrière dans les hiérarchies par des principes de base simples, puis étudie les corollaires qu’impliquent ces postulats.

  • Principes de base :

    • un employé compétent à un poste donné est promu à un niveau hiérarchique supérieur ;

    • un incompétent à un poste donné n’est pas promu à un niveau supérieur, ni rétrogradé à son ancien poste.

  • Corollaires (1) :

    • un employé ne restera dans aucun des postes où il est compétent puisqu’il sera promu à des niveaux hiérarchiques supérieurs ;

    • par suite des promotions, l’employé finira (probablement) par atteindre un poste auquel il sera incompétent ;

    • par son incompétence à ce poste, l’employé ne recevra plus de promotion, il restera donc indéfiniment à un poste pour lequel il est incompétent.

  • Corollaires (2) :

    • à long terme, tous les postes finissent par être occupés par des employés incompétents pour leur fonction ;

    • la majorité du travail est effectuée par des salariés n’ayant pas encore atteint leur « seuil d’incompétence ».

  • Compléments (3) :

    • De plus, si nous partons du principe que plus un poste est élevé dans la hiérarchie,

      • plus il demande des compétences ;

      • plus son impact est grand sur le fonctionnement de l’organisation,

    • alors il en découle que l’impact de l’incompétence de l’employé aura été maximisé par le niveau hiérarchique du poste auquel il aura été promu.

 

Quelle belle illustration que notre actuel gouvernement.

« Toumou » :

Lui il est déjà hors concours. Le plus incompétent des incompétents il est indiscutablement à sa place.

Il n’a rien branlé en 4 ans mais est très satisfait de son règne. Le roi du con promis et de l’indécision. Un roi fainéant type entouré de sa cour d’énarques. Spécialiste du chialage il est de toutes les inaugurations et de toutes les afflictions. Il risque la lombalgie a force de déposer des fleurs.

On ne va pas lui en vouloir trop: il a explosé les écolos et le PS

http://www.lepoint.fr/dossiers/politique/francois-hollande-a-l-heure-du-bilan/

« Cazecouille »:

il n’était déjà pas bon à l’intérieur, il va se sublimer comme premier sinistre. Et accrochez vous bien il a comme secrétaire d’état le plus beau nul branleur que la France ait porté : trou de pine.

Juste un petit retour sur sa compétence : toujours pas de sauvageon arrêté après l’attaque de Viry Châtillon. Mieux, on a relâché le seul loubard identifié. Et suprême largesse : le flic brulé devient titulaire.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/12/13/01016-20161213ARTFIG00169-attaque-de-viry-chatillon-le-policier-est-sorti-de-l-hopital-un-mineur-remis-en-liberte.php

Il est remplacé  à l’intérieur par le roux qui a l’air supertransparent et qui pour l’instant ne fait que rabâcher les discours de son prédécesseur. On vas dire qu’il « bignole »….

Pour les autres voila déjà les titres, dès que j’ai un peu de courage je m’occupe de leur légende.

« La dinde non fourrée

Il y a longtemps qu’elle est à sa place et bonne à rien. C’est la reine de la promotion canapé. Elle vient de s’illustrer aux funérailles de castro

« Trou de pine »

« Fafa »

« L’autiste »

JM blayrault, lui a pulvérisé les records d’incapacité totale. Il a droit à sa carte d’handicapé. Rien branlé à la région sauf une condamnation ( La condamnation de Jean-Marc Ayrault à six mois de prison avec sursis et 30 000 francs (4600 euros) d’amende, pour des faits de favoritisme …il a été réhabilité depuis…)

Rien branlé comme premier ministre et encore moins maintenant aux affaires étrangères. Un belle promotion canapé aussi, c’est lui qui câlinait la « dinde » quant toumou se tapait la valerie…Avoir servi dans le même corps ça ne s’oublie pas !

 

« Sa pine »

 

Leave a Reply

Aller à la barre d’outils