Tout va très bien madame la marquise…

« oh Mali si tu savais,

tout le bien que tu me fais »….

Notre grand « toumou » le con quérant, notre Attila de Tulle, notre César du ps, notre Napoleon de l’ena  après moult tarasconnades africaines s’enlise au Mali.

(Rare. [P. allus. à Tartarin de Tarascon, modèle du méridional vantard] Fanfaronner, se vanter exagérément, s’attribuer des actes, des mérites imaginaires. Tartarin (…) me semble avoir des qualités de jeunesse, de vie et de vérité; une vérité d’outre-Loire qui enfle, exagère, ne ment jamais, tarasconne tout le temps (A. Daudet,Trente ans Paris,1888,p. 156).

− P. ext., empl. trans. Tarasconner qqc.Accentuer, exagérer quelque chose. [Leroux, dans William Ratcliff], gars talentueux d’ailleurs, tarasconne un peu son orchestration, parfois, et a « doubles cuivres » comme Tartarin « doubles muscles »)

Le mécontentement monte jusqu’aux cou…des.

« Cette opération durera le temps nécessaire. J’informerai régulièrement les français sur son déroulement.Les ministres concernés, celui des affaires étrangères en liaison avec les Nations Unies, car nous intervenons dans le cadre de la légalité internationale, comme le ministre de la Défense donneront également toutes les informations utiles à la population. »

Publiquement, la France mesure ses propos. Sans doute pour ne pas gâcher le sommet de Bamako, le dernier du président français qui, de surcroît, a fait du Mali la vitrine de sa politique africaine. L’opposition malienne n’a pas cette pudeur. Soumaïla Cissé, ancien ministre et candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2015 contre Ibrahim Boubacar Keïta, dénonce ainsi « l’enlisement » du processus et un pouvoir qui avance « sans boussole »« Ce sommet Afrique-France, dit-il, est organisé dans les pires conditions avec toute une partie [le nord du pays] qui reste inaccessible. » « Nous n’avons pas d’armée qui combat, pas de schéma institutionnel clair, les populations du nord sont laissées à l’abandon, l’accord signé du bout des lèvres n’est pas appliqué alors que l’insécurité est constante dans le nord, se métastase vers le centre et le sud et que le mécontentement se généralise », clame-t-il.

 

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/01/13/les-violences-au-mali-ont-atteint-un-niveau-inquietant-en-2016_5062112_3212.html

http://www.liberation.fr/planete/2017/01/13/au-mali-les-chiffres-inquietants-de-la-guerre-invisible_1540988

Le président du Mali a-t-il été contaminé par notre république bananière ?

http://maliactu.net/sommet-afrique-france-de-bamako-e-president-malien-a-fait-main-basse-sur-le-mali/

 

Leave a Reply

Aller à la barre d’outils