L’illusion d’optique

Ça lui a couté un bras, ( on dit 150 000€ ) le candidat communiste ne lésine pas sur les dépenses… Camarade t’as pas 100 balles ?

Bleu de chauffe et veste col mao notre inégalable mini staline retourneur de veste, n’a pas déçu… plus de 15000 personnes, illusion d’optique comprise.

Fortement menacé à gauche par hamon il joue les élections en queue de peloton juste avant les écolos..a tous les 2 ils feraient moins que la marine…

« Le hasard n’existe pas  : Jean-Luc Mélenchon s’est invité à Lyon le même week-end que Marine Le Pen et Emmanuel Macron. Il arrive sous les applaudissements et les cris de «résistance  !» scandés par la foule. Grosse ambiance. Le candidat se tient debout face au public et lâche  : «C’est une démonstration de force extraordinaire.» Il a l’air heureux. Puis il cite des noms  : Le Pen, Macron, Fillon. Le public siffle. Benoît Hamon n’est pas encore invité. Le tribun déroule son programme. L’école, la recherche, la sortie du nucléaire, la culture. Il prévient son monde  : «Et qu’on ne vienne pas me dire comment on finance, combien ça coûte. Je réponds « Et la mort, et la bêtise, combien ça coûte  ? »» Le temps passe  : Marine Le Pen «l’ignorante» et, surtout, Emmanuel Macron «le banquier qui a pourri la vie de milliers de gens en participant à la loi El Khomri» prennent des coups. Jean-Luc Mélenchon est en forme. Et le public aime ça. »

http://www.liberation.fr/elections-presidentielle-legislatives-2017/2017/02/05/melenchon-a-lyon-et-a-paris-et-la-mort-et-la-betise-combien-ca-coute_1546484

http://www.slate.fr/story/136577/macron-melenchon-le-pen-trois-imaginaires-politiques

Leave a Reply

Aller à la barre d’outils