Je bois pour bosser

imgres - copie 26ca y est je sais pourquoi un petit JACK, une bouteille entre Fixin et Villefranche sur Saône ou des alentours de Bordeaux, m’aident depuis longtemps à bosser.

Les abonnés de pole emploi sont donc des abstinants.

Et les bosseurs des poivrots.

en plus l’acool, qui a largement oublié d’être con,  connait parfaitement les directives européennes, bien mieux que nos députés branleurs à 20 000€/mois:

ils se sont aperçus que les individus qui travaillent plus de 48 heures par semaine, soit au-dessus du seuil d’une directive européenne sur le travail, ont une plus grande probabilité de s’engager dans une consommation à risque pour leur santé.

Et les chinetoques ils boivent quoi ? Car 48h chez eux c’est empaqueté en 3 jours.

Ce serait pas du n’importe quoi  chez le British Medical Journal, ils n’auraient pas bossé un peu trop, toujours au dessus de 3 grammes ?

http://lci.tf1.fr/science/sante/et-si-etre-accro-au-boulot-rendait-accro-a-l-alcool-8547140.html

et voilà du boulot  pour la CGT pour défendre ce brave stakanoviste de la conduite.

http://lci.tf1.fr/france/faits-divers/arrete-au-volant-d-un-car-scolaire-avec-2-6-g-d-alcool-dans-le-sang-6486757.html

%d blogueurs aiment cette page :