Sauvage ?

Oui du camping sauvage dans un site protégé.

« La famille avait décidé de bivouaquer sur la plage, n’ayant pas pu trouver d’endroit payant où dormir. » ça s’est se moquer ouvertement de la législation, ça veut dire qu’elle ne voulait pas payer un camping et se mettre et polluer ou bon lui semble. Un voyage ça se prépare y compris l’hébergement.

Les faits se sont déroulés sur la commune de Macinaggio dans la nuit du 30 avril au 1er mai. Un couple et ses trois enfants ont été victimes d’une agression alors qu’ils avaient planté leurs tentes dans la baie de Tamarone.  Une réserve naturelle du Cap Corse interdite à tout campement.

« Les dégâts ont été surtout matériels, avec une tente abîmée par le jet d’engins incendiaires. »

La famille, composée de deux parents et de trois enfants âgés de 5 à 11 ans, n’a « pas été blessée mais elle a étét choquée »

imgres-42Alors que des « autochtones » se préocupent de faire appliquer la loi à des bobos « j’en ai rien à foutre » parce que l’autorité régalienne ( les gendarmes) s’en désintéresse, tant mieux. Cette famille n’a pas été attaquée, elle a été rappelée à l’ordre, et se faire esquinter  une tente c’est pas le bout du monde quand on se moque de la loi.

Quand l’état n’est pas foutu faire respecter la loi, peut on en vouloir à une « citoyenneté » efficace ?

Pour être provo : je suis sûr qu’aucun rom ne va installer son campement au cap corse.

http://www.20minutes.fr/marseille/1600087-20150503-corse-famille-campeurs-attaquee-plage

Vergogna à tè chì vendi a terra

%d blogueurs aiment cette page :