Rafale gagnant, Mistral perdant

C’est très bizarre les choix de « toutmou » pour ses ventes d’armes. A  priori un acheteur va s’en servir et bonjour alors les dégats collatéraux. C’est son volet socialiste-humanitaire.

193Que dire du non-respect de sa parole de vendeur ? Les russes, surtout poutine,  sont des gros méchants. L’affaire des « mistral » va couter un bras ( plus de 2 milliards dixit le canard enchainé, alors que toutmou nous fait un  petit rabais vers 1 milliard…) et ses retombées inattendues : le boycot des produits français. Par contre ça risque d’être une bombe à retardement avec les producteurs agricoles français. Un grand spécialiste de l’armement ce « toumou ».

http://www.francetvinfo.fr/monde/russie/mistral/l-annulation-de-la-vente-des-mistral-a-la-russie-deux-fois-plus-couteuse-que-prevu_1038183.html

Les indous eux sont des gros gentils, on leur vend le rafale.

De très gros gentils ou les castes sont une violation des droits de l’homme.

15-02-17-hollande-rafaleMais chut…on ne parle pas des femmes dont le sort n’est pas meilleur que celui des islamiques, peur-etre l’excision en moins.

Le préjudice commence avant même la naissance, puisque facilité par les examens échographiques l’avortement des fœtus féminins est une pratique illégale mais courante. Selon le dernier recensement de 2011, le ratio entre filles et garçons dans la tranche d’âge de zéro à six ans s’établissait à 914 filles pour 1.000 garçons, le pire chiffre depuis l’Indépendance.

Le garçon est élevé dans l’idée qu’il est supérieur et que la femme est là pour le servir et le satisfaire. Dans les familles pauvres, si la nourriture fait défaut, le garçon est prioritaire sur la fille et idem pour l’éducation.
La dot que doit apporter au mariage la fille est un autre sujet de harcèlement pour les femmes (voir l’article dans la rubrique (société). Le phénomène s’est accru ces dernières années avec l’ouverture économique du pays et sa modernisation qui ont fait naitre des désirs liés à l’argent de plus en plus grands. Près de 10.000 femmes officiellement, beaucoup plus en réalité tant il est parfois difficile de percer la cause d’un décès maquillé, sont tuées chaque année dans des incidents liés à la dot. Ces meurtres touchent particulièrement les classes moyennes émergentes dont les aspirations sont plus grandes.

http://www.francetvinfo.fr/monde/inde/inde-une-condamnation-sordide-souleve-la-polemique-dans-le-monde_1064875.html

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/asie/la-condition-de-la-femme-en-inde_1628655.html

%d blogueurs aiment cette page :