L`autiste élyséen

L

e petit caporal gérontophile de l’Elysée se mure dans un silence assourdissant !

M’est d’avis qu’il ne sait pas comment se sortir de la merde dans laquelle il s’est fourré …Il prenait le petit peuple comme taillable et corvéable à merci : c’est perdu ! Les petits salaires en ont marre est surtout n’ont plus d’espoir. ça fait trois semaines qu’ont les considère comme de la merde, avec dédain et mépris énarquien. Juste bon pour être racketés.

Et  pendant ce temps là : 

https://www.marianne.net/economie/en-2017-bernard-arnault-gagne-presque-3-millions-d-euros-par-heure

Heureusement le président des super-riches lui a rendu son ISF…Ouf il risquait des problèmes de kérosène avec son jet.

Macron a triché avec l’aéroport de Notre Dame des Landes en ne tenant pas compte du référendum, pour se faire bien voir des écolos  et surtout en laissant les brailleurs zadistes vainqueurs sur le terrain et bien maintenant il les retrouve sur les champs-élysées. Qui sème le vent…

Quelques dizaines d’ultra pour saccager, quelques centaines de racailles et de crétins qui se laissent entraîner pour faucher: Les flics sont pommés, ils ne savent pas combattre les petits groupes mobiles et ne chopent que le menu fretin. En plus aux pavés, aux cocktails molotov et jets de toutes sortes ils doivent répondre en « douceur »…

Le bordel sur les champs ce samedi ? Probable et scandaleux. Encore un peu et Paris sera aussi sûr qu’une favela de rio.

Les esprits chauffent. Alors que la France retient son souffle en attendant de savoir comment va tourner, ce 8 décembre, le quatrième samedi de manifestation des gilets jaunes, l’Elysée envoie de sérieux signaux de fébrilité. Point culminant : la communication du Palais ce mercredi soir, d’un ton rarement alarmiste. « Nous avons des raisons de redouter une très grande violence », font savoir les services d’Emmanuel Macron à l’AFP, avant de surenchérir auprès de Franceinfo en faisant état de remontées « extrêmement inquiétantes » du terrain au sujet d’« un noyau dur de plusieurs milliers de personnes » qui viendraient à Paris « pour casser et pour tuer ».

https://www.marianne.net/politique/gilets-jaunes-8-decembre-elysee-panique

Mais pas de problème c’est le moment de s’occuper des choses capitales et peu couteuses: la rénovation de la salle des fetes du palais: 600000€, une paille. Le tout supervisé par la cougar de service.

Le chef de l’Etat en personne, écrivent nos confrères, « a tenu à superviser lui-même, jeudi 22 novembre« , le lancement du chantier. Lequel doit se terminer avant le 15 janvier et coûter quelque 600.000 euros, dont 300.000 rien que pour… la moquette. Il faut dire que celle-ci ne vient pas de chez Saint-Maclou : « Constituée de deux tonnes de laine, elle a été teinte en Belgique et tissée à la Manufacture royale du Parc d’Aubusson », nous apprend-on.

Bien conscient que, dans le contexte actuel, l’information risque justement de faire tache sur la moquette, Emmanuel Macron assume néanmoins : « Nous sommes à un moment de la vie de la nation où il faut investir », explique-t-il au Monde, faisant valoir : « L’Elysée est la vitrine de la France et on n’y avait plus investi depuis des années« .

https://www.marianne.net/politique/brigitte-emmanuel-macron-elysee-travaux-renovation

Leave a Reply

Aller à la barre d’outils