L’intelligence artificielle

à la rescousse de la connerie naturelle de Bercy ?

C’est pas moi qui le dit…mais Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics.( enfin pas tout à fait mais presque)

En effet, depuis son entrée en action il y a deux ans, l’intelligence artificielle (IA) de Bercy tourne à plein régime. En 2019, elle a fait remonter 100.000 dossiers aux agents du Fisc qui ont ainsi recouvré 785 millions d’euros de droits et pénalités, soit un bond de 130% en seulement un an, selon une information de RTL.

https://www.bfmtv.com/economie/fraude-fiscale-les-sommes-recouvrees-grace-a-l-intelligence-artificielle-font-un-bond-de-130percent-1859331.html

Le data mining ne serait pas la seule arme anti-fraude. En 2019, le ministre de l’Action et des Comptes publics annonçait son intention d’utiliser les réseaux sociaux (Facebook, Instagram…) et des sites comme Leboncoin ou Airbnb pour traquer les fraudeurs. 

Gaffe ne mettez plus en vente vos Bugatti sur « le bon coin » et ne sous-louez pas non plus les biens du Maroc et de St Bart des balkany !

« Les réseaux sociaux, parmi d’autres sources d’informations, peuvent nous permettre d’identifier ceux qui vivent en France sans déclarer d’impôts. Comme d’autres pays européens, nous allons expérimenter cette méthode sous le contrôle de la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés, ndlr) », indiquait à l’époque Gérald Darmanin.

La France risque de perdre sa tradition pétainiste de délation. Tout fout le camp mon bon monsieur.

%d blogueurs aiment cette page :