dieu reconnaitra les siens…

Si il y a bien une preuve par l’absurde que dieu n’existe pas c’est bien ce putain de coronavirus. Comment, soi-disant un « être d’amour » qui connait tout, qui a tout créé, peut-il s’amuser à casser sa création et faire souffrir ? Comme un gamin et son chateau de sable. C’est méchant mais quand le malheur s’abat sur une communauté religieuse mon athéisme se ravigote encore plus. Allez y mes frères expiez vos péchés. 5000 ans d’obscurantisme, d’escroquerie et de connerie.

« L’Église est victime d’un virus qui était déjà en circulation », a déploré sur franceinfo Samuel Peterschmitt, dont l’église avait organisé un rassemblement à Mulhouse en février dernier, devenu l’un des plus importants foyers de propagation du virus en France.

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/rassemblement-evangelique-en-alsace-le-pasteur-denonce-des-menaces-physiques-alors-que-la-communaute-compte-deja-17-morts-lies-au-coronavirus_3882897.html

Et l’islam?

Toujours aussi « intégriste »..

https://www.nouvelobs.com/societe/20200302.AFP3928/le-nouveau-coronavirus-rouvre-le-debat-entre-science-et-religion-en-iran.html

La question divise aussi au sein même des autorités religieuses. « C’est un débat historique entre juristes musulmans qui remonte aux premiers temps de l’islam », explique à l’AFP Mohsen Alviri, universitaire et théologien de Qom, ville sainte à 150 km au sud de Téhéran et premier foyer de l’épidémie de pneumonie virale qui a déjà fait officiellement 54 morts dans le pays.

« Certains donnent la priorité aux rituels religieux, qu’ils placent au-dessus de tout, même de la science médicale », ajoute cet hodjatoleslam (rang intermédiaire dans la hiérarchie du clergé), quand d’autres « pensent qu’on peut abandonner les prières obligatoires pour sauver la vie d’un être humain ».

L’ayatollah Mohammad Saïdi, chef du mausolée de Fatima Massoumeh à Qom, lieu de pélerinage visité chaque année par des foules de chiites iraniens mais aussi étrangers, appartient à la première catégorie.

Le 26 février, dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux iraniens, M. Saïdi a insisté pour que son lieu de culte reste ouvert aux fidèles. « Ce sanctuaire sacré [est] une maison de guérison », a-t-il dit, invitant les pèlerins à s’y rendre « pour guérir de leurs maladies de l’âme et du corps ».

En plus cevirus ne respecte rien, même pas les royautés de droit divin. Après Monaco, Londres.

Le prince Charles et son épouse Camilla sont désormais en confinement en Ecosse. Selon le communiqué, « il n’est pas possible de déterminer avec certitude qui a contaminé le prince en raison des nombreux engagements auxquels il a participé ces dernières semaines ».

Mais la presse britannique rappelle que Charles était présent le 10 mars à un événement à Londres en compagnie du prince Albert II de Monaco, testé positif depuis au Covid-19 lui aussi.

Heureusement la reine est en bonne santé. Alléluia . God bless the queen.

Le palais de Buckingham indique de son côté que la reine est en bonne santé. Agée de 93 ans, Elizabeth II s’est retirée pour plusieurs semaines au château de Windsor, à une quarantaine de kilomètres à l’ouest de Londres. Le gouvernement britannique a demandé à toutes les personnes âgées de plus de 70 ans de s’isoler pendant 12 semaines.

Selon les services de la famille royale, Charles n’a pas vu sa mère depuis le 12 mars dernier. Compte tenu des délais d’incubation, il n’était alors pas contagieux. Son épouse, la duchesse de Cornouaille, « a également subi un dépistage mais elle n’a pas été contaminée par le virus ».

Il y a même des « gradés » qui n’ont toujours rien compris. Comme ce connard, d’évêque qui veut remplir ses églises. Quel con.

Evêque de Gap (+ Embrun) pour les Hautes Alpes. Ordonné le 11 juin 2017. « Révéler et publier les merveilles de Dieu » Tobie 12,7 est sa devise.

%d blogueurs aiment cette page :